Galilée

Les oeuvres : forme, technique et signification

Le plan incliné de Galilée comporte un canal longitudinal lisse en son milieu et est muni de cinq clochettes.

Le plan incliné et les clochettes"-Musée GaliléeInformationsInformations[1]
"Le plan incliné avec ses clochettes"-Vue rapprochée-Musée GaliléeInformationsInformations[2]

Une clochette du plan incliné

"Galilée démontrant la loi de la chute des corps à Don Giovanni de Medici"-Musée GaliléeInformationsInformations[3]

Cette fresque, représentant Galilée avec son plan incliné, est réalisée par Giuseppe Bezzuoli en 1843. Elle est l'une des sept que compte la Tribune de Galilée, construite selon la volonté du dernier Grand Duc de Toscane et sous la direction de l'architecte Giuseppe Martelli. Cette tribune est située dans l'Institut et Musée de l'Histoire des Sciences (IMSS), rebaptisé Museo Galileo depuis 2010, à Florence en Italie.

Galilée, au moment de ces expériences en 1603-1604, est enseignant à l'Université de Padoue depuis 1592.

Description de le fresque : traduction en français de la vidéo "Galilée démontrant la loi de la chute des corps à Don Giovanni de Medici"

A l'avant se trouve le plan incliné sur lequel des objets peuvent glisser.

Il est au centre de l'expérience qui consiste à mesurer la vitesse, en notant la durée que met une boule à en parcourir la descente complète.

Derrière ce plan incliné, au milieu, c'est Galilée, professeur à l'Université de Pise. Habillé d'un vêtement bleu sombre sur une tunique rouge, il montre du doigt les résultats de ses expérimentations sur une tablette à son collègue et ami, le célèbre philosophe Jacopo Mazzoni (1548-1598) de Cesena.

Devant ce plan incliné, un professeur en tenue monastique, un genou à terre, tente de mesurer la durée de la descente de la boule avec les battements de son pouls.

A la droite de Galilée, un groupe de professeurs scholastiques se moquent de lui. Penchés sur un livre d'Aristote, ils cherchent en vain des écrits pour trouver des explications sur ses nouvelles expérimentations.

Sur sa gauche, à quelques pas, Don Giovanni de Médicis, fils naturel de Cosimo 1er, est assis sur un fauteuil, le visage affichant une expression sinistre. Amateur en matière d'expérimentations mécaniques, il est devenu l'adversaire de Galilée quand celui-ci lui démontra l'imperfection de son système d'évacuation des eaux du bassin Leghorn.

Le recteur de l'Université, avec des courtisans à ses côtés, parle à Don Giovanni de Medici.

A l'arrière, autour de Galilée, un groupe de jeunes disciples assistent à l'expérience en l'aidant ardemment pour ses investigations.

Sur le fond, sont représentés les deux célèbres monuments de Pise, la Cathédrale et la Tour penchée, qui rappellent le lieu où la savant toscan a fait ses premières découvertes sur la "dynamique".

"Galilée démontrant la loi de la chute des corps à Don Giovanni de Medici"-Musée GaliléeInformationsInformations[4]
PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimer http://catalogo.museogalileo.it/oggetto/PianoInclinato.html Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)